Construction d’un équipement hospitalier

Le Médipôle de Koutio, plus importante infrastructure publique construite en Nouvelle-Calédonie à ce jour, a été livré au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en  janvier 2016 après 48 mois de chantier.

VINCI CONSTRUCTION FRANCE a réalisé le mandat et trois entreprises locales ont été largement associées.

Le chantier a mobilisé près de 600 ouvriers chaque jour travaillant pour plus de 250 entreprises locales.

Les marchés et règlements des factures, d’un montant de 50 milliards de francs pacifiques, ont été gérés par la Secal, missionnée par le Gouvernement. Co-mandataires de la maîtrise d’ouvrage, la Secal et ICADE ont veillé de bout en bout à la bonne marche du chantier et à la livraison d’un bâtiment de grande qualité.

Le Médipôle a été livré dans les  délais, quatre ans jour pour jour après le début des travaux, pour offrir aux Calédoniens un lieu de santé publique accueillant, réconfortant et permettant aux patients et au personnel d’y évoluer dans les meilleures conditions.

Sur un terrain d'une vingtaine d'hectares à Dumbéa sur mer, ce pôle regroupe plusieurs établissements du CHT jusqu'alors dispersés dans l’agglomération, un Centre de radiothérapie et l'Institut Pasteur.

Conçu par l'architecte parisien Michel Beauvais dans l’esprit océanien, le Médipôle est dominé par un hall d'accueil évoquant une feuille gonflée par le vent. Les bâtiments sont  composés de plusieurs blocs, distribués autour d’un jardin central reflétant la richesse de l'endémisme végétal calédonien, et de patios favorisant l’éclairage naturel.

L'ensemble hospitalier de 82.000 m² abrite douze blocs opératoires, compte 450 chambres et 650 lits. Plus grand chantier public de l'histoire de l'archipel, il a coûté 50 milliards de francs Pacifique.

Le nouveau Médipôle couvrira plus de la moitié de l’offre de santé du territoire : sa capacité annuelle prévoit 60 000 passages aux urgences (contre 46 000 aujourd’hui), 40 000 hospitalisations et 58 000 consultations médicales.

Premier bâtiment tertiaire de Nouvelle-Calédonie certifié HQE (Haute Qualité Environnementale), il traduit la volonté du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie de maîtriser l’impact d’un tel chantier sur l’environnement.

Au cours de l’année 2016, le CHT finalisera ses travaux d’équipement, son transfert vers le Médipôle étant programmé pour la fin de l’année.

En 2019, le Médipôle sera desservi par le Néobus.

Dimension du projet: 

80 000 m² de surface fonctionnelle répartis en trois pôles : "Médecine" - "Chirurgie " "Mère-enfant".

13 ha de terrain pour le bâtiment principal.

Capacité annuelle : 60 000 passages aux urgences, 300 000 consultations et 40 000 hospitalisations.

https://youtu.be/8qjqrSlwLd4

https://vimeo.com/136507276

 

Contrat mission: 
SECAL en partenariat avec ICADE Promotion, mandataires du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
Secteur: 
Santé
Constructions publiques
Maîtrise d'œuvre: 
Agence Michel BEAUVAIS & Associés (mandataire) – ARCHIPEL – ARTELIA Bâtiment & Industrie – ITCE – ECEP – ÉCONOMIE 80 – ACOUSTIQUE & CONSEIL
Client: 
Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
budget: 
49 700 000 000 CFP
Année: 
2012
2016
Les chiffres clés: 
Hôpital de 645 lits
Province Sud
Tags: 
Hôpital
Médipôle